Permutations : des résultats décevants, la nécessité d’une réforme…

Les résultats du mouvement interdépartemental sont connus depuis le 7 mars.

D’ores et déjà, conformément aux années précédentes ce mouvement s’annonce décevant. Pour la CFTC – EPR il est nécessaire de s’interroger sur les causes de ce mouvement sclérosé depuis 2010.

Il est Aujourd’hui primordial d’organiser une concertation, avec l’ensemble des acteurs, afin de redéfinir les règles de mutations qui permettront une meilleure mobilité des personnels. Cela permettra aux enseignants du premier degré d’évoluer plus sereinement dans leur projet de vie.

Les représentants de la CFTC resteront à la disposition des collègues qui n’ont pas obtenu satisfaction à l’issue de cette phase informatisée et qui souhaiteraient participer à la phase des ineat/exeat.