Rentrée et sécurité…

La CFTC-EPR entend alerter le ministère sur la sécurité des personnels.

Cette rentrée de septembre 2020 avait un seul but : Remettre à l’école l’ensemble des élèves de notre pays. Cet objectif est pour l’essentiel atteint. Pratiquement l’ensemble des 12 millions d’élèves a revu leurs professeurs en ce début septembre.

Cet objectif est compréhensible. Nombre d’élèves n’avaient pas travaillé avec leurs professeurs en présentiel depuis plusieurs mois.

Cette apparente réussite, a pu se réaliser grâce à un très fort allègement du protocole de rentrée. Nous sommes passés de 63 pages en mai à 6 pages aujourd’hui. Pour remettre l’ensemble des élèves en présentiel, il a fallu contourner la distanciation physique et la seule obligation reste en ce moment le port du masque pour tous.

Il n’empêche, en ce jour de rentrée, 22 écoles étaient fermées en métropole et la Réunion. Ce chiffre ne cesse d’augmenter avec la multiplication du nombre de cas positif à la covid 19. Les chiffres ne risquent-ils pas de continuer à se dégrader ?

Alors que prévoit le ministre de l’Education Nationale ?

Trois scénarios sont envisagés lors de sa conférence de presse du 26 août dernier en fonction de la circulation du virus dans les établissements.

1e scénario : Circulation « maîtrisée » du virus, les établissements fonctionnent normalement.

2e scénario : Circulation « forte » du virus, les établissements organiseront le travail entre présentiel et distanciel.

3e scénario : Circulation « intense » du virus, la fermeture des établissements sera envisagée.

Cela pose plusieurs questions. A partir de combien de cas, nous passons d’une circulation forte à une circulation intense ? Le ministère va-t-il développer le dispositif d’équipement informatique des professeurs pour le travail en distanciel ? Va-t-on renforcer le protocole d’ici quelques semaines à l’approche de l’hiver ?

La CFTC-EPR comprend et approuve la remise au travail des élèves en présentiel en ce début d’année mais entend également alerter le ministère sur la sécurité des personnels.

Comments are Closed