Nomination d’un secrétaire d’État à la Fonction publique.

La CFTC FAE exprime sa satisfaction concernant cette nomination et nous attendons de son titulaire Olivier DUSSOPT, qu’il ait le sens du dialogue social.

5,4 millions de fonctionnaires ne pouvaient être gérés politiquement par quelques membres de cabinet, succédant au ministère d’Annick GIRARDIN.

Le dialogue fonctionnait très mal, et le blocage du point d’indice, comme le rétablissement du jour de carence, ou les baisses d’effectifs ont été annoncé par voie de presse. Les agents publics ont massivement manifesté contre ces coups le 10 octobre dernier.

Encore ce dimanche 26 novembre, nous apprenons les mesures pour simplifier les rapports entre les français et l’Administration dans le « Journal du Dimanche ».
Pour le Ministre des Comptes publics, le principe qui doit guider l’administration c’est « la bienveillance ».

Nous attendons du gouvernement la même bienveillance à l’égard des fonctionnaires, mais pour l’instant nous attendons.

Voilà donc un secrétaire d’État à la Fonction publique, qui lui aussi devra être bienveillant.

N°448 – 27/11/2017