0% d’augmentation du point d’indice en 2018 et 2019

0% d’augmentation du point d’indice en 2018 et 2019 alors que nous estimons notre perte de pouvoir d’achat à 8% depuis 2010.

Voilà le bilan du rendez vous salarial de la Fonction publique du 18 juin 2018, où l’on a vu le secrétaire d’Etat DUSSOPT, arriver les mains vides. Le Ministre Gérard DARMANIN était absent non excusé.

Alors que l’inflation repart à la hausse tout comme la croissance et le salaire moyen dans le secteur privé.

Sans compter que les Fonctionnaires ont déjà fait l’objet de mesures  drastiques avec la restauration du jour de carence, le report d’un an de l’accord PPCR…

C’est un nouveau coup dur pour la Fonction publique.

Le gouvernement n’explique pas clairement la raison de ce blocage, il évoque le coût de PPCR (11 milliards), le coût pour les hôpitaux, et invoque d’autres arguments fumeux qui cachent une vraie hostilité à la fonctionpublique et aux fonctionnaires.

Le secrétaire d’Etat, «monsieur 0%» , met sur la table :

  • La continuité de la GIPA en 2018
  • La revalorisation du CET (revalorisation des jours rachetés + 10€, déplafonnement à 15 jours au lieu de 20 dans la FPE)
  • La revalorisation des indemnités de mission (frais de nuitées et indemnités kilométriques)
  • L’ouverture de discussions sur la Protection sociale complémentaire fin 2018,
  • L’ouverture d’un chantier pour l’accès au logement intermédiaire des agents publics.

 

Cette réunion n’a été qu’un jeu de dupes, dérisoire en lieu et place de vraies négociations salariales.