Direction d’école : vers une réelle reconnaissance du métier ?

Suite à la mission flash sur les directeurs d’école, les rapporteurs de la commission des affaires culturelles et de l’éducation ont émis un certain nombre de propositions qui définiraient les responsabilités, les moyens, la création d’un statut et une réorganisation de l’école.

La CFTC EPR se félicite de constater que ses idées portées depuis plus de vingt ans soient enfin prises en compte, ainsi que les projecteurs soient enfin braqués sur la réalité du métier du directeur d’école.

Ainsi, « les responsabilités pourraient être classées en six missions :

le pilotage pédagogique ;

le suivi des élèves ;

les relations avec les parents ;

les relations avec les partenaires ;

l’administration, la gestion et la sécurité ;

la vie quotidienne de l’école. »

De plus, une réelle réflexion a été menée, prenant en compte la pluralité des propositions syndicales dans l’intérêt de chacun. Ainsi, les rapporteurs « proposent que les directeurs soient déchargés à 50 % à partir de cinq classes et à 100 % à partir de dix classes, et que les unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) soient comptées comme classes.

L’usage du temps non déchargé pourrait être assoupli afin que les directeurs qui le souhaitent n’aient pas la charge d’une classe permanente mais occupent d’autres fonctions, soit dans l’école (ateliers avec les élèves, remplacement des enseignants absents), soit à l’extérieur (coordonnateur de réseau d’éducation prioritaire, formateur des enseignants ou directeurs). »

Aussi, le rétablissement des aides administratives est reconnu comme une nécessité.

Il eut fallu 29 ans, depuis la notification des missions de la direction d’école, pour que le statut de la direction d’école soit reconnu comme une nécessité par l’ensemble des acteurs, y compris les syndicats réfractaires à la création d’un tel statut. C’est une première victoire pour tous les directeurs d’école.

La CFTC EPR encourage nos décideurs en ce sens et accompagnera toutes les volontés dans la mise en place du statut de la direction d’école.

Le rapport est consultable à l’adresse suivante : http://www2.assemblee-nationale.fr/static/15/commissions/CAffCult/Communication%20Directeurs%20d’école.pdf

La CFTC EPR restera attentive à toute évolution sur le sujet.

Une étape vers la mise en place du statut de la direction d’école… Vers la reconnaissance du métier de la direction d’école.