LA LOI SUR LA FONCTION PUBLIQUE VOTEE A L’ASSEMBLEE NATIONALE

Ainsi cette triste loi, à laquelle s’opposait la totalité des syndicats a été tranquillement adoptée par les députés LREM contre à peu près tous les autres groupes de l’assemblée.

Elle va passer au Sénat.
Cette réforme affaiblit le statut des fonctionnaires, permettra le recrutement de managers hautement rémunérés.
Elle affaiblira le sens du service public auquel l’immense majorité des fonctionnaires est dévouée.

La mesquinerie concernant le temps de travail des agents de l’Etat n’est que l’aboutissement du fonctionnaire bashing qui règne depuis une dizaine d’années.

L’ouverture au recrutement de contractuels ne changera rien, ils seront des quasi fonctionnaires ayant des droits identiques. En revanche ne bénéficiant pas en principe de « l’emploi à vie », ils devront être mieux payés avec primes de précarité, ce qui entrainera une flambée revendicative de nos collègues.

Dans notre pays, l’administration est l’ossature du pays depuis le temps des rois. Cette loi n’est que l’écume de la fatuité politico médiatique…

T@mT@m 508