Étiquette : EPR

 

LA LOI SUR LA FONCTION PUBLIQUE VOTEE A L’ASSEMBLEE NATIONALE

Ainsi cette triste loi, à laquelle s’opposait la totalité des syndicats a été tranquillement adoptée par les députés LREM contre à peu près tous les autres groupes de l’assemblée.

Elle va passer au Sénat.
Cette réforme affaiblit le statut des fonctionnaires, permettra le recrutement de managers hautement rémunérés.
Elle affaiblira le sens du service public auquel l’immense majorité des fonctionnaires est dévouée.

La mesquinerie concernant le temps de travail des agents de l’Etat n’est que l’aboutissement du fonctionnaire bashing qui règne depuis une dizaine d’années.

L’ouverture au recrutement de contractuels ne changera rien, ils seront des quasi fonctionnaires ayant des droits identiques. En revanche ne bénéficiant pas en principe de « l’emploi à vie », ils devront être mieux payés avec primes de précarité, ce qui entrainera une flambée revendicative de nos collègues.

Dans notre pays, l’administration est l’ossature du pays depuis le temps des rois. Cette loi n’est que l’écume de la fatuité politico médiatique…

T@mT@m 508

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE

 La rupture conventionnelle, copiée sur le secteur privé, arrive dans la Fonction publique, par le biais du projet de loi sur la Fonction Publique, unanimement rejeté par les syndicats lors du dernier conseil commun.

L’article 26 du dit projet prévoit : « L’article 26 renforce les garanties des agents publics et les leviers des employeurs publics en instituant un mécanisme de rupture conventionnelle.

Lire la suite …

Pour la direction, soyons ambitieux !

 

Depuis le début de cette année, la CFTC-EPR constate que la question de la direction d’école est un sujet qui à défaut de fédérer, interpelle.

Rappelons, que la CFTC-EPR milite depuis maintenant de nombreuses années pour que les directeurs d’écoles soient reconnus. La question du statut n’est plus un tabou puisque tout le monde en parle. Pour la CFTC-EPR, il est connu de tous que cette reconnaissance passe par un statut de la direction d’école. Lire la suite …

Formation continue : vers une nécessaire refonte du système.

Le ministre de l’Éducation nationale a récemment rendu public un rapport concernant l’organisation de la formation continue.

Le constat est sans appel. Les dispositifs actuels ont la plus grande difficulté à répondre aux attentes des professeurs des écoles. Les contenus des formations sont considérés comme « insuffisamment articulés aux réalités des pratiques professionnelles et sous-estimant les difficultés de mise en œuvre ».  Selon l’étude, cela résulte d’un éloignement croissant des pouvoirs décisionnaires et des besoins du terrain. Lire la suite …