Tuteur désigné sur la base du « volontariat »

Publié au BO du 24 décembre dernier , le nouveau dispositif organisant le recrutement des professeurs entre en vigueur afin de préparer la prochaine année scolaire.

La mesure phare de ce changement est la mise en place d’un parcours en alternance prenant la forme d’un contrat de travail au cours du master MEEF.

Cette mesure que nous avions dénoncée aussitôt se concrétise malheureusement maintenant.

Les étudiants bénéficieront d’un tutorat mixte assuré conjointement par un tuteur de terrain désigné et par un personnel de l’INSPE.
Ce tuteur de terrain désigné « sur la base du volontariat » par l’IEN exerce les fonctions de maître d’apprentissage et conseille le contractuel alternant.
Identifié pour ses qualités professionnelles, il est chargé du suivi et de l’accompagnement du contractuel.

Derrière le mot volontariat, Monsieur le Ministre, il y a » volontaire. » Ce n’est pas en imposant quelque chose que l’on réussit.

Ne trouvez-vous pas, Monsieur le Ministre, que nos collègues directeurs ont assez de travail pour leur imposer cette tâche supplémentaire ?

Est-ce que rémunérer ces mêmes directeurs à hauteur de 600 € pour exercer cette fonction de tuteur fait partie de votre revalorisation des salaires ?

La CFTC-EPR confirme HAUT ET FORT son opposition à cette injonction : qu’elle soit faite à un directeur ou à un de ses adjoints.

Cette mesure ne peut être mise en place que sur le VOLONTARIAT.




Comments are Closed